Introduction
All stories
Guillaume Vissac
Un camarade poète itinérant a écrit un truc tendre et ça dit: Sur les portes des shops ouverts la nuit — sur la peau de ceux qui tiennent encore — sur les écrans de nos machines — sur les gouttes de flottes qui s’écoulent contre nos peaux une nuit qu’on était resté là pour se raconter des histoires : la tendresse.